La FSS, c’est quoi ?

La Formation Supérieure de Spécialisation est un Bac+1 permettant à tous les bacheliers, qu’ils soient à la recherche d’une nouvelle orientation ou d’une intégration professionnelle à l’issue de leur formation, d’obtenir des compétences complémentaires et qualifiantes en vue d’un métier identifié.

Évolutive et progressive, cette certification diplômante et qualifiante permet, à termes, de déterminer un choix de projet professionnel en sortie de parcours, à savoir :

  • L’insertion professionnelle directe ou médiée par une formation en partie en entreprise.
    Rattachées à des secteurs d’activités et des branches professionnelles, les filières proposées sont en lien avec les attentes des entreprises, c’est une réponse directe aux besoins réels en matière d’emploi sur le territoire normand.

  • La poursuite d’études dans le supérieur

Le Bac+1 sanctionne un niveau correspondant à l’obtention de 60 crédits européens au-delà du baccalauréat. Poursuivre les études vers un BTS, un DUT, ou encore un Bachelor est donc possible.

La formation dispensée articule des enseignements théoriques, techniques et méthodologiques et au moins un stage. Elle comprend également la rédaction de travaux d’études personnels ainsi que la rédaction d’un rapport de stage.

Le diplôme d’établissement bac+1 repose sur un large tronc commun d’enseignements (sanctionné par 24 crédits européens) et des enseignements de spécialité (28 crédits européens), chacune correspondant à une sortie de métier. Le parcours est complété par la prise en compte de l’expérience professionnelle, au vue de la réalisation d’un stage et d’un rapport de stage qui en rend compte (8 crédits). En termes d’heures de formation, cela représente un tronc commun de connaissances professionnelles de 580 heures et 400 heures de formation professionnelle en entreprise.

UN PROJET CO-PORTÉ

Labellisée par le Ministère, la Formation Supérieure de Spécialisation est portée conjointement par l’académie de Normandie et le Cnam  qui se sont associés afin de mutualiser les efforts et promouvoir ce bac +1. L’objectif est clair : faire coïncider les besoins en compétences sur le territoire avec les besoins en employabilité de toute une jeunesse.

 La première finalité de ce dispositif est d’apporter une réponse concrète, offrant au public concerné l’opportunité de réussir son entrée dans l’enseignement supérieur et de lui fournir, en sortie de parcours, le moyen de déterminer son choix de projet professionnel : insertion professionnelle directe ou poursuite d’études dans la suite du premier cycle.

L’Académie de Normandie

La région académique Normandie a été créée en application du cadre régional fixé par la loi du 16 janvier 2015, avec la création de 17 régions.

Elle constitue l’échelon de mise en cohérence des politiques éducatives régionales en particulier pour les questions requérant une coordination avec la région ou le préfet de région.

La région académique Normandie a un rôle de définition stratégique en matière de formation, d’orientation, de recherche, d’innovation et de pilotage de l’enseignement scolaire.

Le Conservatoire national des arts et métiers Normandie (Cnam)

Le Conservatoire national des arts et métiers (le Cnam) est le premier opérateur de formation professionnelle d’adultes dans l’enseignement supérieur en France et en Europe. Le Cnam est un grand établissement public, à caractère scientifique, culturel et professionnel, placé sous la tutelle du ministère chargé de l’Enseignement supérieur et de la Recherche.

Lieu de rencontre entre les mondes académique et professionnel, le Conservatoire national des arts et métiers est le seul établissement d’enseignement supérieur dédié à la formation professionnelle tout au long de la vie.